Envie de chocolat ?

La chose est entendue, le chocolat est calorique. Néanmoins, c'est bon et une privation systématique peut être perçue comme trop frustrante.

Donc, si une envie irrépressible vous prend, quelques règles doivent être respectées : d'abord préférer le chocolat noir fort en cacao, le moins sucré possible.

Ensuite, se limiter à une ration raisonnable préalablement définie afin d'éviter tout débordement compulsif.

Enfin, accolez la prise à la fin d'un repas lequel repas devra comporter un légume vert à indice de neutralisation élevé (épinards, haricots verts, endives cuites, salade verte, bettes, brocoli, oseille).

Non, ce n'est pas une drogue. En revanche, c'est un excellent stimulant

Le chocolat est victime de sérieux préjugés (il fait énormément grossir, il constipe, c'est une drogue…), mais il est en même temps considéré comme un antidépresseur et un remarquable stimulant. Essayons de faire le point à propos de quelques idées reçues.

C'est un antidépresseur

VRAI

Il contient des substances chimiques toniques qui ont des actions stimulantes pour le cœur et le psychisme. A savoir: La phényléthylamine, qui se lie aux amphétamines et entraîne un véritable effet excitant.

La sérotonine est le neurotransmetteur de l'anti-stress. Lors d'une dépression, la sérotonine est abaissée dans notre organisme. Or, non seulement le chocolat en possède naturellement, mais le sucre et la caféine qu'il contient stimulent la sécrétion de sérotonine par l'organisme. Ainsi l'équilibre tend à se rétablir.

Le magnésium (surtout dans le chocolat noir), qui contribue à un effet relaxant sur le système neuromusculaire. En outre, le chocolat est volontiers synonyme de cadeau, de plaisir. Ce sentiment est susceptible de faire sécréter des endorphines par l'organisme. ces substances ont un effet euphorisant qui rappelle celui de l'opium et donne un sentiment de bonheur. Un effet encore renforcé par la caféine, qui stimule la production d'endorphine.

C'est un stimulant

VRAI

Le chocolat a un effet dynamisant (coup de fouet). La théobromine stimule en effet le système nerveux, facilite l'effort musculaire et fait travailler le cœur. D'autre part la caféine accroît la vigilance, améliore les performances, augmente la résistance à la fatigue et la période d'efficacité intellectuelle.

C'est une drogue

FAUX

Certes, une étude faite à l'institut des neurosciences de San Diego, en Californie, a montré que le chocolat contient une substance (l'anandamide) qui provoque des effets comparables à ceux que produit la marijuana. Mais seule une consommation gargantuesque (12 kg. par jour!) est susceptible d'engendrer des effets durables et une réelle dépendance.

C'est constipant

FAUX

Le chocolat n'est pas constipant, bien au contraire. Les tanins qu'il renferme vont accélérer le transit intestinal en stimulant la contraction des muscles des intestins.

C'est mauvais pour les artères

FAUX

La consommation de chocolat n'influence pas les graisses du sang, ni le cholestérol. En plus, le chocolat contient des flavonoïdes qui protègerait des maladies cardiovasculaires. Mais évidemment il doit toujours être consommé avec modération.

Ça fait grossir

VRAI/FAUX

C'est un aliment hautement calorique, mais intègre à une alimentation équilibrée et consommé avec modération (20 g par jour), il ne fait pas grossir plus qu'un autre aliment. On le mangera de préférence a la fin d'un repas en guise de dessert, plutôt qu'entre les repas. Et contrairement à une autre idée reçue, le chocolat noir n'est pas moins calorique qu'un autre chocolat.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site